Définitions

Appauvrir employé comme verbe

  • Rendre pauvre.
    • Épuiser.
      • Figuré
    • Ôter ce qui fait la vigueur.
      • Figuré
    • ou (Figuré) Devenir pauvre.
      • Pronominal
      • Sens propre

    Exemples

    Ses procès l'ont fort appauvri.

    — Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915

    Des causes multiples ont appauvri ce pays.

    — Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915

    On en vient presque à se demander si tout cela ne procède pas dʼune stratégie globale destinée à appauvrir la population et, à terme, à la rendre dépendante du régime.

    — Jean-Claude Ndunguste, Rwanda: les spectres de Malthus : mythe ou réalité ?, 2011

    La mauvaise culture a fort appauvri ce terrain.

    — Jean-Claude Ndunguste, Rwanda: les spectres de Malthus : mythe ou réalité ?, 2011

    Appauvrir un terrain, un sol, c'est les épuiser ou en diminuer beaucoup la fertilité.

    — Jean-Claude Ndunguste, Rwanda: les spectres de Malthus : mythe ou réalité ?, 2011

    Si le sol ne réussit pas longtemps de suite la même culture, ce n'est point tant qu'il s'appauvrisse, mais bien surtout parce que […] chaque plante distille par ses racines un poison pour la plante qui lui ressemble…

    — André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 302

    Appauvrir une langue, c'est en retrancher des mots ou des façons de parler et la rendre ainsi moins abondante, moins expressive.

    — André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 302

    Appauvrir le sang, c'est en altérer la qualité, la consistance.

    — André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 302

    Il semble toutefois que le cortège de cette association atlantique aille s'appauvrissant de l'Ouest à l'Est et de façon assez rapide ; […]

    — Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d'édition du Nord, 1929, p. 48

    Les trouées étant des moteurs sylvigénétiques, quand elles n'assurent plus le renouvellement des unités forestières, celles-ci régressent, s'effondrent, s'appauvrissent éco-systémiquement et floristiquement.

    — La Caraïbe, données environnementales, Karthala & Géode Caraïbe, 2006, page 63