Définitions

Appeler employé comme verbe

  • Désigner quelqu'un par son nom ; pourvoir quelqu'un d'un nom.
    • Désigner une personne ou une chose par une qualité bonne ou mauvaise.
      • Désigner par leur nom ceux qui doivent se trouver présents en quelque endroit.
        • Lire tout haut le nom des parties, afin que leurs avocats viennent plaider pour elles.
          • Justice
        • Faire venir en se servant de la voix ; héler.
          • ou (Pronominal) (réciproque) Contacter quelqu'un par téléphone.
            • Transitif
          • Pousser son cri pour faire venir à eux ceux de leur espèce, pour les animaux.
            • Inviter à venir.
              • Citer devant le juge.
                • En particulier
                • Droit, Justice
              • Envoyer, défier.
                • Avertir de se trouver en quelque lieu par un signal.
                  • avertir, exciter, obliger à se trouver en quelque endroit, pour quelque chose que ce puisse être.
                    • Figuré
                  • Rendre nécessaire.
                    • Quelquefois
                  • Faire ressentir sa volonté aux hommes, en parlant de Dieu.
                    • Religion
                  • Désigner une personne, pour une fonction ou une action importante.
                    • Désigner pour prendre une décision.
                      • Par extension
                    • Être conduit par ses qualités, ses talents et les circonstances qui déterminent la vocation, le sort, la condition.
                      • Recourir à un tribunal supérieur pour faire réformer le jugement, la sentence d'un tribunal inférieur.
                        • Absolument
                        • Droit, Justice
                      • Ne pas se soumettre à une décision, ne pas l'adopter.
                        • Figuré
                        • Familier
                      • Invoquer ; se référer.
                        • Figuré
                      • Revenir d'une grande maladie.
                        • Figuré
                        • Familier
                      • Porter le nom de.
                        • Pronominal
                      • Annoncer à voix haute les caractéristiques de l'arbre marqué ; faire un appel.
                        • Foresterie

                      Exemples

                      […]; trois mois auparavant, c'est-à-dire à l'époque où sa mère vivait encore, on l'avait appelé le prince de Béarn ; on l'appelait maintenant le roi de Navarre, en attendant qu'on l'appelât Henri IV.

                      — Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre I

                      Le sucre de raisin que l'on appelle aussi glucose, se rencontre dans les fruits sucrés qui présentent en même temps une saveur acide, comme les raisins, les groseilles, etc.

                      — Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 120

                      Le thé le plus exquis est un thé dont les feuilles sont dorées comme celles du tabac turc ; les Chinois l'appellent le thé rouge. Ne s'en procure pas qui veut.

                      — Léon Caubert, Souvenirs chinois, Paris : Librairie des bibliophiles, 1891, note n° 1 p. 130

                      Roland avait, depuis le berceau, ce que nos grands-mères appelaient le diable au corps, ce que nous appellerions nous la bougeotte névrotique, un besoin viscéral de se frotter à tous les interdits, […].

                      — 'Francis Renaud, Justice pour le juge Renaud : Victime du gang des lyonnais ?, Éditions du Rocher, 2011, chap. 8

                      (Pronominal) Il s'appelle Charles. — C'est ainsi qu'on l'appelle. — Cette fleur s'appelle anémone.

                      — 'Francis Renaud, Justice pour le juge Renaud : Victime du gang des lyonnais ?, Éditions du Rocher, 2011, chap. 8

                      Quel est votre nom? — Je m'appelle Marie. — Un joli nom. — C'est le nom de ma mère. — En vérité!

                      — 1854, Gustave Chouquet, Easy Conversations in French‎, page 9

                      Quand il suivit un peu plus tard comme externe les classes du collège d'Arbois, il appartint tout d'abord à la catégorie des élèves que l'on pourrait appeler bons-ordinaires.

                      — René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 12

                      Le mouvement pacifiste, au XXe siècle, a été très largement porté par les femmes, plus sensibles que les hommes à l'absurdité d'une puissance qui s'édifie en semant la mort, et qui appelle « champs d'honneur » les lieux des pires massacres.

                      — Marie Gratton, Côté cour, côté jardin : Voyage intérieur en 365 jours, Montréal (Canada) : éd. Médiaspaul, 2001, page 492

                      (Pronominal)Ceux qui s'appellent les gens comme il faut, les sages par excellence. Cela s'appelle un véritable ami. Cela s'appelle folie en bon français.

                      — Marie Gratton, Côté cour, côté jardin : Voyage intérieur en 365 jours, Montréal (Canada) : éd. Médiaspaul, 2001, page 492

                      On va appeler tous les soldats l'un après l'autre. Ce soldat n'était pas à la caserne quand on l'a appelé.

                      — Marie Gratton, Côté cour, côté jardin : Voyage intérieur en 365 jours, Montréal (Canada) : éd. Médiaspaul, 2001, page 492

                      Je ne me suis point entendu appeler quand on a lu cette liste. Beaucoup d'appelés et peu d'élus.

                      — Marie Gratton, Côté cour, côté jardin : Voyage intérieur en 365 jours, Montréal (Canada) : éd. Médiaspaul, 2001, page 492

                      Appeler une cause. On vient d'appeler votre cause. La cause sera appelée à son tour de rôle.

                      — Marie Gratton, Côté cour, côté jardin : Voyage intérieur en 365 jours, Montréal (Canada) : éd. Médiaspaul, 2001, page 492

                      Il appela un de ses copains, un jeunot coiffé d'une gapette américaine à viscope pointée vers le ciel.

                      — Léo Mallet, Les rats de Montsouris, Éditions Robert Laffont, 1955

                      Je l'appelle et il ne vient point. — Il appelait inutilement, pas un domestique n'était à la maison.

                      — Léo Mallet, Les rats de Montsouris, Éditions Robert Laffont, 1955

                      (Par extension) Ne pouvant plus l'appeler de la voix, il l'appelait encore de la main. Appeler des yeux, du geste.

                      — Léo Mallet, Les rats de Montsouris, Éditions Robert Laffont, 1955

                      Les toxicos t'attirent que des emmerdes. Surtout les PD. Ces chbebs qui t'appellent trois fois par jour, ils s'injectent la coke avec des seringues.

                      — Alexandre Kauffmann, Surdose, Paris : Éditions Goutte d'or, 2018, chap. 8

                      T'as perdu la boule ou quoi ? Tu me l'as refilé hier en me demandant de t'appeler ce soir. La picole te réussit pas, p'tit gars.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Le mâle appelle sa femelle. La brebis appelle son agneau.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      (Par analogie) Appeler des oiseaux en imitant leur cri.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Appeler le médecin, le chirurgien. Cet artiste fut appelé en France, à la cour, par tel prince.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Appeler un général à l'armée. Tous les chefs furent appelés à ce Conseil.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Les Maures furent appelés en Espagne par le comte Julien.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Appeler en justice. On l'a fait appeler pour se voir condamner à payer une somme.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Appeler quelqu'un en témoignage. Être appelé comme témoin.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Appeler en garantie. Le juge ordonna que les parties seraient appelées.

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Appeler au combat, appeler en duel ou simplement Appeler :

                      — Greg Waden, La disparue du 5701 : Coup de cœur virtuel à Lille, Villeneuve-d'Ascq : Éditions Ravet-Anceau, 2018, chap. 5

                      Mais avant que Kurt eût pu fournir une explication, les sonneries aiguës du branle-bas appelèrent chacun à son poste, et l'officier s'éloigna.

                      — H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d'Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l'édition de 1921

                      J'irai où l'honneur, où le devoir m'appelle. Mes affaires m'appellent ailleurs.

                      — H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d'Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l'édition de 1921

                      La vengeance l'appelle. Ce beau temps nous appelle à la chasse.

                      — H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d'Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 240 de l'édition de 1921

                      Les hormones, une des plus anciennes familles d'herbicides, vont continuer à nous rendre service et elles sont un bon exemple d'un certain type de sélectivité et de systémie ; cette dernière notion appelait le glyphosate.

                      — Christian Gauvrit, Efficacité et sélectivité des herbicides, INRA, 1996, p. 111

                      Ce crime appelle la vengeance des lois. Ces abus appellent une réforme.

                      — Christian Gauvrit, Efficacité et sélectivité des herbicides, INRA, 1996, p. 111

                      Ce mot ne peut être employé seul, il appelle un complément. Ce grave sujet appelle toute votre attention.

                      — Christian Gauvrit, Efficacité et sélectivité des herbicides, INRA, 1996, p. 111

                      Il ne faut pas résister quand Dieu nous appelle. Dieu appela saint Paul à l'apostolat. Il fut appelé de Dieu à cette mission.

                      — Christian Gauvrit, Efficacité et sélectivité des herbicides, INRA, 1996, p. 111

                      Appeler quelqu'un à un poste. Il fut appelé à siéger dans le Conseil.

                      — Christian Gauvrit, Efficacité et sélectivité des herbicides, INRA, 1996, p. 111

                      L'important devoir que nous sommes appelés à remplir. Il fut appelé à lui succéder.

                      — Christian Gauvrit, Efficacité et sélectivité des herbicides, INRA, 1996, p. 111

                      Par dérogation au premier alinéa de l'article 42 de la Constitution, la discussion d'un projet de loi devant l'Assemblée nationale appelée à statuer définitivement porte sur le texte dont cette assemblée a été saisie et non sur le texte de la commission, qui n'en adopte pas […].

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      Le génie de Turenne l'appelait au commandement des armées. Il a su jouer le rôle auquel il a été appelé par les événements.

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      Il appellera de ce jugement. Il a appelé du tribunal de première instance à la Cour d'appel.

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      Appeler comme de juge incompétent. Appeler a minima.

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      J'appelle de votre décision, ou J'en appelle.

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      J'en appelle à votre témoignage : J'invoque votre témoignage.

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      J'en appelle à votre probité, à votre honneur, à votre sagesse, etc. : Je m'en réfère à votre probité, à votre sagesse, etc.

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      Jeunes filles, mes sœurs, et jeunes femmes, j'en appelle à vos souvenirs. Ne sont-ils pas délicieux, les moments de rêve et d'angoisse que l'on vit dans sa chambre pendant qu'au salon, une mère dit à la vôtre :

                      Il en a appelé.

                      — Secrétariat général du gouvernement et Conseil d'État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne

                      Le grand jeune homme dégingandé, qui s'appelait Laurier, s'était apparemment institué chef en raison de sa position sociale et de ses aptitudes naturelles.

                      — H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d'Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 390 de l'édition de 1921

                      Les coupes d'éclaircie et de jardinage sont marquées en délivrance: seuls les arbres à abattre portent les empreintes du marteau (blanchis et empreinte au pied, blanchis et empreinte au corps). Ils sont appelés par essence, circonférence (ou diamètre) et hauteur, pour que l'estimation en soit possible.

                      — Jean-Paul Debleau, Peintres, peintures marques peintes sur les arbres en forêt de Fontainebleau., février 2016 → lire en ligne