Définitions

Zozoter employé comme verbe

  • Prononcer de manière défectueuse les (s) et les (z) en portant la langue trop en avant.
    • Familier

Exemples

Elle zozotait, avec l'accent du Midi. Du bout d'une langue trempée dans le soleil.<br", "Alexandre Astier, Kaamelott, Livre II, épisode L'Ivresse"], ["Comme il adorait ce qui pour tant d'autres est un défaut ridicule : Victoire zozotait. À vingt-trois ans, elle zozotait encore comme la fillette qu'elle avait été. Lorsqu'elle lui avait dit : « Ze t'aime, Zoachim », il avait, lui, le plus jeune officier décoré de la plus haute distinction royale, faillit se jeter à ses pieds et capituler sans conditions !

— Frédéric H. Fajardie, La Tour des demoiselles, éditions J.-C. Lattès, 2005, chapitre 11

Ces deux petits merdeux voulaient venger leur père. Je leur ai fait bouffer de la phalange. Sûr qu'après ils ont dû tout raconter à leur papa en zozotant un chouia. Peu importe qu'ils zozotassent, dirait la baronne, c'étaient de vils esprits.

— Boris Tzaprenko, Noti Flap, volume 2 : Tribulations détectivesques méziguifères, à compte d'auteur, 2007, page 104

Délicieux détail, Malcolm de Chazal avait un cheveu sur la langue, donc zozotait…

— Albert Champeau, Sentiment tropical sur l'infime, BoD/Books on Demand, 2014, page 14