Définitions

Moufter employé comme verbe

  • Protester, réagir.
    • Familier
    • Péjoratif

Exemples

C'était un brav' gnière<br", "Jean-Jacques Rousseau, ''Les Confessions, 1782-1789, Livre III"], ["Ce que je deviendrai ? Quelqu'un. Il le faut. Ma mère le dit. Et ça commence par un bon carnet scolaire. Le samedi elle fait le compte des dix en dictée et en calcul mais ne moufte pas devant l'inévitable quatre en couture et le passable en conduite.

— Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 343

Comme personne ne moufte, il continue de paraphraser ce qui a été tapé sur Word 6 par son assistante (dont l'enfant était en train d'attraper une otite à la crèche municipale).

— Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 29.

Même s'il n'y avait pas de bonhomme à la maison, elle sortait le ceinturon et personne ne mouftait.

— Virginie Despentes, Apocalypse bébé, Éditions Grasset & Fasquelle, 2010

J'ai détesté chaque minute passée à ce poste. Je prenais des pauses déjeuner à rallonge, je disparaissais pendant des heures « aux toilettes » (en fait, je me baladais), je rentrais chez moi très tôt : personne ne mouftait.

— David Graeber, traduit par Élise Roy, Bullshit jobs, Les liens qui libèrent, 2018, ISBN 979-10-209-0633-5