Définitions

Instiller employé comme verbe

  • Faire couler, verser goutte à goutte.
    • Administrer une solution médicamenteuse à quelqu'un.
      • Par extension
    • Faire pénétrer progressivement une idée, un sentiment, etc dans l'esprit d'une personne.
      • Figuré
    • Pénétrer progressivement dans l'esprit d'une personne.
      • pronominal

    Exemples

    Instiller quelques gouttes d'alcool dans une plaie.

    — Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958

    Perdre la foi n'est pas seulement une catastrophe spirituelle, mais un crime social, une perverse rébellion contre les traditions instillées dès le berceau.

    — Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 185

    D'une première visite à Acoz, je n'ai que ces souvenirs instillés en nous après coup par les adultes, et qui brouillent toutes les traces quand nous nous efforçons ensuite de revenir à notre véritable mémoire enfantine.

    — Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 210

    Rien, ici, pour m'instiller ne serait-ce que l'ombre du commencement d'une idée…

    — Régine Deforges, Rencontres ferroviaires, nouvelle, 1999, page 10.

    Au nom de la bien-pensance, des groupes et des partis politiques instillent des interdits qui chamboulent notre démocratie alors que la voix des minorités devient plus tonitruante que celle de la majorité.

    — Réjean Parent, « L'envahissement pernicieux », dans Le journal de Montréal, 1er novembre 2020

    Langdon resta silencieux, laissant ce message d'un autre temps s'instiller en lui.

    — Dan Brown, Da Vinci Code, traduction Daniel Roche, 2004